20 000 $ sont nécessaires

La campagne de sociofinancement

Intenter une poursuite contre un organe policier est un processus long, coûteux et éprouvant. Du côté de la Sûreté du Québec, l’État couvrira les frais des avocat-e-s et des expert-e-s. Mais du nôtre, nous ne pouvons compter que sur votre solidarité. C’est pourquoi nous lançons cette campagne de sociofinancement.

Vos dons serviront à assurer les frais du procès, qui incluent notamment les formulaires légaux, les expertises en matière de techniques policières et balistiques, ainsi que les expertises médicales, qui chacune peuvent exiger des milliers de dollars.

Au bas mot, il nous faudra récolter 20 000$ avant le 20 avril 2015, à défaut de quoi le procès ne pourra pas être entamé. De ce montant, des associations étudiantes ont déjà fourni 5500$. Mentionnons qu’à son issue, le coût total des procédures et expertises pourrait s’élever à près de 60 000$.

Personne d’autre ne devrait tomber sous les coups de la police et ce procès participera à éviter qu’un silence de mort règne sur les atrocités commises. Nous voulons que justice soit faite pour ceux et pour celles qui ont été violenté-e-s. Voilà pourquoi il est essentiel de s’engager ensemble dans ce procès, voilà pourquoi nous faisons appel à votre solidarité.

Merci!

Maxence L. Valade, mars 2015

Les fonds recueillis seront administrés par l’OSBL Lieu Commun. Au fur et à mesure du processus, des mises à jour de l’utilisation des fonds seront affichées sur le site www.armesaloeil.com





accueil