Une indemnisation de 200 000 euros pour un jeune catalan blessé par une balle de caoutchouc

Il y a de quoi se réjouir pour Nicola Tanno et les camarades du collectif Stop Pelotas de Gomma. Cinq ans après avoir perdu son œil lors d’une manifestation en marge de la coupe mondiale de football de 2010, Tanno s’est vu remettre en février dernier une indemnisation de 200 000 euros par le gouvernement catalan. Il a dû, pour ce faire, renoncer à poursuivre des actions pénales et civiles contre le gendarme qui est l’auteur de sa lésion oculaire. Sans l’ombre d’un doute, cette victoire fait écho à celle d’Ester Quitana qui a reçu une indemnisation de 260 000 euros il y a de cela quelques mois. On se souvient que Quitana a elle aussi perdu un œil alors qu’elle participait à la grève générale du 14 novembre 2012 communément appelé le 14N. Dans son cas cependant, il convient de rappeler que deux gendarmes barcelonnais ont été inculpés et reconnus responsables de leurs actes.

Deux précédents qui donnent la force de continuer !

La lucha sigue !

Collectif Armes à l’oeil